Quels sont les revenus pris en compte pour un prêt immobilier ?

Publié le : 28 septembre 20213 mins de lecture

Pour avoir un solde, les banques prêteuses ont intérêt à calculer vos revenus et aussi leur pérennité. En cernant vos revenus, mais également vos charges, c’est ainsi qu’un prêteur tente de savoir si vos rentrées d’argent sont suffisantes pour vous accorder un prêt en toute sécurité. Pour une banque prêteuse, vos ressources nettes sont la différence entre vos revenus et vos charges fixes comme loyers, pensions, crédits, etc. Alors, pour obtenir un prêt avec de meilleures conditions, il est essentiel d’avoir un maximum de revenus réguliers.

Les revenus pris en compte

Votre fiche de salaire est le document qui sera examiné en premier. En général, le salaire net représente la grande partie de vos rentrées d’argent et c’est ainsi qu’il entre sur le calcul de vos revenus. En outre, un établissement prêteur n’a pas le même point de vue entre un salarié qui ne travaille que depuis quelques mois et un autre salarié qui a déjà 10 ans d’expérience sur sa poste. L’établissement considère que ce dernier salarié a des revenus plus stables par rapport à celui de l’autre salarié depuis certains mois.

Les loyers, les rentes et les pensions perçus constituent également votre revenu total. En fait, ce sont des argents qui parviennent périodiquement sur votre compte en banque. Un loyer perçu est déjà comme une garantie importante pour un prêteur parce que cela évoque que vous avez un patrimoine immobilier.

Vos gains sur une activité principale ou secondaire aussi peuvent être importants dans le calcul de vos revenus comme le cas d’un microentrepreneur.

Lorsque vous recevez des argents récurrents de type prestations sociales, vous devez les ajouter dans vos revenus totaux. Les banques les prennent également en compte.

Les revenus non pris en compte

D’autres revenus considérés irréguliers n’entrent pas en compte dans le calcul de vos revenus parce qu’on ne peut pas assurer que ces argents soient toujours d’actualité durant le prêt. En prenant comme exemple les frais de déplacement, les heures supplémentaires, les primes exceptionnelles, etc.

Pour un commercial : les commissions et les salaires sont-ils pris en compte ?

Pour les commerciaux, leur salaire est constitué par un fixe et une prime variable. Alors pour eux, les revenus variables sont les commissions, les dividendes et les remboursements de frais. Pour un prêteur, le calcul des revenus des commerciaux peut être différent selon les cas et surtout leur expérience sur leur travail.

Plan du site